Site de phytoremédiation dans l’Est de Montréal. Crédit photo : Michel Labrecque, IRBV – UdeM.

Un premier pôle d’innovation en agriculture urbaine à RDP-PAT?

Communiqué de presse – 25 février 2021 – Arrondissement de RDP-PAT

L’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles fait un pas important vers la mise en œuvre de sa Politique d’agriculture urbaine, alors qu’elle entreprend une étude d’opportunité visant l’implantation d’un pôle d’innovation en agriculture urbaine sur son territoire. Ce projet porteur et structurant pour l’Est de Montréal est également soutenu dans le cadre du défi des villes intelligentes à travers Montréal en commun.

Ce projet bénéficie d’une aide financière de 40 000 $ provenant du Programme de développement des activités agricoles et du secteur bioalimentaire de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), mis en place à la suite de la conclusion d’une entente sectorielle entre celle-ci et le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation (MAMH) ainsi que le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ).

L’étude vise à soutenir des initiatives combinant agriculture urbaine et phytoremédiation sur des terrains vacants, à mettre en lumière des techniques d’agriculture urbaine innovantes et respectueuses de l’environnement tout en mobilisant les propriétaires fonciers pour qu’ils s’inspirent de ces approches pour la décontamination de leur terrain. En outre, l’idée derrière cette étude est d’implanter un complexe de serres qui permettront de valoriser la biomasse forestière résiduelle issue des travaux de phytoremédiation ainsi que des travaux d’élagage d’arbres sur le territoire à des fins de chauffage et de fertilisation.

L’arrondissement a mandaté l’Institut de recherche en biologie végétale (IRBV) et le Laboratoire sur l’agriculture urbaine (AU/LAB) pour réaliser cette étude. Le rapport sera déposé en mars prochain.

« Je suis très fière du soutien accordé en vue de l’implantation d’un pôle d’innovation en agriculture urbaine sur le territoire de l’Est. C’est une mobilisation sans précédent qui est en branle pour la revitalisation de ce grand secteur, où on transforme les défis, comme ceux de la décontamination et de la sécurité alimentaire, en occasions de développement, de recherche et d’affirmation. Les gestes que nous posons aujourd’hui dans l’Est sont autant de gestes que nous posons en faveur de la qualité de ce milieu de vie et des générations qui nous suivent », déclare Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal.

La mairesse de l’arrondissement Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles, Caroline Bourgeois, ajoute : « Dans un effort continu, l’arrondissement souhaite changer la perception de son territoire, autrefois reconnu pour son passé industriel, et être une source d’inspiration pour les autres arrondissements et municipalités. Étant le premier arrondissement à se doter d’une Politique d’agriculture urbaine, RDP-PAT pose des gestes concrets pour se positionner comme un leader en matière d’agriculture urbaine. De plus, le projet s’inscrit parfaitement dans le plan de relance économique de Montréal, notamment dans l’appui des projets d’occupation transitoire pour y intégrer d’autres usages économiques et sociaux pérennes. »