Conseiller(ère), Service Santé mieux-être

Retour aux offres d'emplois
Corporation d'urgences-santé
Santé et sécurité au travail
Type d'emploi : Temps plein
Entreprise : Corporation d'urgences-santé
Arrondissement : Saint-Léonard
Date de publication : 23 septembre 2022
6700, rue Jarry Est
Québec H1P 0A4
514-723-5600

Sommaire du poste

Description du poste :

Urgences-santé en bref c’est presque 1700 employés, 1000 paramédics, 270 000 interventions par année, 390 000 appels par année, 1 centre de communication santé, 3 centres opérationnels, 1 centre de formation et 1 quartier général qui dessert 18 salles d’urgence, 1 aéroport international, 1 métro et 2,5 millions d’habitants sur les territoires de Montréal et Laval.

Joindre Urgences-santé c’est joindre une organisation mobilisée, centrée sur la qualité, la sécurité et l’innovation et c’est aussi faire partie de l’une des plus grandes organisations préhospitalières d’urgence qui traite plus de 40 % de tous les appels d’urgence au Québec. De plus, nous sommes des leaders en recherche préhospitalière d’urgence avec une vingtaine d’études collaboratives en cours.

Sommaire de l’emploi :

Sous l’autorité du chef de service, le conseiller en santé et sécurité (prévention) assure le bon fonctionnement des activités du Service santé mieux-être en se basant sur les meilleures pratiques de prévention, les données probantes, les lignes directrices et les lois et règlements en matière de santé et sécurité du travail. Il procède à l’analyse des postes de travail, des rapports statistiques, d’accidents et d’incidents de travail. Le titulaire met également en place des programmes et activités de prévention.

Responsabilités :

  • Conseiller et supporter, à titre de partenaire d’affaires, les gestionnaires dans la résolution de problèmes relatifs à la santé et sécurité et dans le processus d’enquête en matière d’accident de travail;
  • Agir comme expert-conseil notamment au niveau de l’optimisation des interventions relatives aux enquêtes d’accident de travail, du traitement des avis de correction, des droits de refus, des avis de conditions dangereuses et autres interventions de la CNESST et/ou des représentants syndicaux;
  • Assurer le bon fonctionnement et participer activement aux divers comités sectoriels en santé et sécurité incluant leur reddition de comptes;
  • Identifier les sources de danger pour la santé et sécurité des personnes salariées et recommander des mesures correctives
    lorsque requis;
  • Rédiger certaines politiques et procédures en matière de prévention des lésions professionnelles;
  • Évaluer et recommander des équipements de protections individuels (EPI) et outils de travail appropriés en collaboration avec la Direction de la qualité des soins préhospitaliers et de l’enseignement (DQSPE);
  • Rechercher et recommander de meilleures pratiques en matière de santé et sécurité;
  • Réaliser et prendre en charge les suivis de divers projets, études et analyses en prévention;
  • Planifier et organiser des activités de formation en santé et sécurité en collaboration avec la Direction des soins (DS) afin d’intégrer le volet prévention aux formations cliniques;
  • Produire, communiquer et compiler diverses statistiques à l’égard de la santé et de la sécurité du travail;
  • Participer au programme d’intégration des employés;
  • Assurer l’application du système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT).
Compétences et qualifications requises :

Exigences d'emploi :

Formations académiques:

  •  Baccalauréat en gestion des ressources humaines, en relations industrielles ou dans autre discipline pertinente avec spécialité en santé et sécurité du travail;
  • Diplôme d’études supérieures en santé et sécurité du travail (atout);

«De l'expérience pertinente peut compenser pour de la scolarité manquante.»

 

Expériences professionnelles :

  • Minimum de 5 ans dans un poste de conseiller en prévention;
  • Une expérience dans le milieu de la santé serait un atout;
    Excellentes aptitudes aux relations interpersonnelles et grandes capacités d’écoute et de communication;
  • Capacité d’établir les priorités et de gérer plusieurs tâches complexes en même temps;
  • Capacité d’analyse et de rédaction;
  • Capacité de répondre aux exigences d’un système de gestion de la SST (SGSST);
  • Rigueur et souci du détail;
  • Bonne connaissance de la législation en matière de santé et sécurité du travail;
  • Capacité à faire preuve de discrétion et de tact lors de situations délicates.

Affiliation professionnelle (s’il y a lieu) : CRHA ou CRIA, un atout

Avantages offerts :

Conditions de travail et rémunérations :

  • Horaire de travail de 35 heures par semaine;
  • Cotisation au Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics (RREGOP);
  • Régimes d’assurance vie, d’assurance maladie et d’assurance salaire;
  • 13 jours fériés payés et 9,6 jours de congé de maladie par année;
  • 20 jours de vacances après un an travaillé de la période de référence;
  • Programme d’aide aux employés et à leurs familles.

Rémunération : 49 328,36 $ à 87 753,72 $ selon l’expérience.

Note :
La Corporation d’urgences-santé applique un programme d’accès à l’égalité et invite les femmes, les minorités visibles, les minorités ethniques, les autochtones et les personnes handicapées à présenter leur candidature. Ces dernières peuvent également nous faire part de leurs besoins particuliers relativement à l’emploi sollicité afin de faciliter leur mise en candidature.
Soyez assuré que nous traiterons cette information en toute confidentialité.
https://www.youtube.com/watch?v=ELdQweksSSM
Pour un diplôme obtenu hors Québec, nous exigeons l’évaluation comparative des études émises par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration. De plus, nous considérons aussi les expériences acquises hors Québec.
Nous communiquerons uniquement avec les personnes retenues pour le processus de présélection.

Postuler
Merci à notre partenaire!

Le module Viens travailler dans l’est sur EST MÉDIA Montréal est rendu possible grâce à la contribution financière du partenaire suivant :