(Courtoisie Espace pour la vie)

Espace pour la vie proposera une visite gratuite à 10 000 familles à faible revenu

Espace pour la vie revient cet été avec une de ses traditions vieilles de plus de 20 ans : offrir à des familles à faible revenu de visiter gratuitement l’un de ses cinq musées scientifiques. En effet, à travers les différents arrondissements et des organismes qui soutiennent les populations vulnérables, Espace pour la vie distribuera 10 000 laissez-passer gratuits à tout autant de familles en situation précaire afin que ces dernières puissent profiter d’une visite au musée.

«À nouveau cette année, la Ville de Montréal permettra à près de 10 000 familles montréalaises à faible revenu de profiter d’une visite gratuite dans l’un des 5 musées d’Espace pour la vie, soit le Biodôme, la Biosphère, l’Insectarium, le Jardin botanique et le Planétarium», indique le communiqué de presse émis par le cabinet de la mairesse et du comité exécutif. «Cette initiative a été lancée il y a plus de 20 ans, dans le cadre de la Semaine québécoise des familles. Elle s’inscrit également dans le cadre de la Politique de l’enfant, qui vise à soutenir les jeunes en situation de vulnérabilité et de pauvreté.»

«Ces laissez-passer familiaux gratuits sont offerts depuis 2002. Cette année, 9 733 billets famille seront distribués par le biais des arrondissements à des organismes qui viennent en soutien aux populations les plus vulnérables. De plus, 267 billets permettant l’accès à Biosphère seront distribués par le biais des villes liées», poursuit le communiqué.

« Montréal a la chance d’avoir, sur son territoire, ces cinq musées formidables, qui permettent de se rapprocher de la nature, nous encouragent à l’aimer, nous invitent à la comprendre et, ultimement, à la protéger. Il est essentiel que toute la population montréalaise puisse en bénéficier de manière équitable. Je souhaite beaucoup de plaisir et de découvertes aux familles qui visiteront le Biodôme, la Biosphère, l’Insectarium, le Jardin botanique ou le Planétarium », souligne Caroline Bourgeois, vice-présidente du comité exécutif, responsable des sports et loisirs, d’Espace pour la vie, de la langue française et de l’Est de Montréal.

« Plusieurs études le démontrent : le contact avec la nature est essentiel pour le bien-être et la santé globale de la population. Des initiatives comme celle-ci contribuent sans contredit à une transition écologique plus juste et plus inclusive. Je me réjouis en pensant aux sourires des enfants qui s’émerveilleront dans nos musées, à la découverte d’une biodiversité aussi riche que précieuse », mentionne quant à elle Julie Jodoin, directrice d’Espace pour la vie.

«Ce geste s’inscrit dans la stratégie Montréal 2030 et vise à lutter contre le racisme et les discriminations systémiques à la Ville de Montréal et au sein de la société, pour assurer l’inclusion, l’intégration économique, la sécurité urbaine et l’épanouissement de toutes et de tous», termine le communiqué.