Le Cégep Marie-Victorin : un employeur de choix dans l’est de Montréal (photo CMV).

CÉGEP MARIE-VICTORIN : TRAVAILLER DANS UN GRAND COLLÈGE À ÉCHELLE HUMAINE

EST MÉDIA Montréal vous propose ce mois-ci une thématique spéciale consacrée à une dizaine d’employeurs de l’est montréalais. Ces derniers ont plusieurs postes à combler, mais offrent surtout un cadre de vie professionnelle et des avantages intéressants. Viens travailler dans l’est… un territoire rempli de possibilités de carrières, un milieu de vie abordable, accueillant et dynamique en pleine ébullition. Aujourd’hui, focus sur le Cégep Marie-Victorin.

Populaire entre autres pour ses programmes de design et de commercialisation de la mode, le Cégep Marie-Victorin est aussi reconnu comme un chef de file, non seulement en enseignement collégial, mais également pour sa formation continue. Il a d’ailleurs fait partie des cinq premiers cégeps à entreprendre le virage vert. Portrait d’une entreprise où il fait bon (et beau) d’y travailler.

En bordure du ruisseau De-Montigny, au nord-est de la Ville de Montréal, se dresse le Cégep Marie-Victorin. Baptisé en l’honneur du frère Marie-Victorin, cet ancien collège privé devenu public en 1994 fête cette année ses 51 ans d’existence. On n’y compte pas moins de 3 750 étudiants par session et l’institution se distingue notamment par une carte de programmes très variés. Programmes préuniversitaires, doubles diplômes d’études collégiales (DEC) ainsi que techniques se partagent les classes. Arts visuels, graphisme, design intérieur, design de mode, commercialisation de la mode, technique de réadaptation physique, technique de travail social, technique d’éducation spécialisée, technique d’éducation à l’enfance et un programme en chanson et musique s’intègrent entre autres au cursus. Un si vaste éventail requière bien entendu un grand bassin d’employés : près de 800 employés évoluent au sein de ce collège d’enseignement général et professionnel.

En plus des charges d’enseignement, plusieurs emplois de soutien, de professionnels et de cadres y sont offerts. « On recherche ponctuellement des conseillers pédagogiques, des travailleurs sociaux, des psychologues, des aides pédagogiques individuelles et des formateurs spécialistes en divers domaines », mentionne Marika Gauthier, coordonnatrice aux ressources humaines. On trouve également au sein de cet établissement d’enseignement public des emplois de soutien administratif de classe 2, de classe 1 et de classe principale. Une panoplie de techniciens y fourmillent : en administration, en informatique, aux approvisionnements, en travaux pratiques, etc. La dernière catégorie d’emplois est celle des cadres, qui rassemble les gestionnaires des différentes directions du cégep.

Le design pour les yeux et l’esprit

En tant qu’établissement d’enseignement, le Cégep Marie-Victorin recrute davantage deux fois par année pour combler les charges à l’enseignement, soit avant chacune des sessions d’automne et d’hiver. La dernière période de recrutement a d’ailleurs réquisitionné beaucoup de ressources. Le gouvernement a alloué un financement afin que les cégeps réduisent la taille des groupes dans le but de garder l’intérêt des étudiants. Pour ce faire, pas moins de 35 comités de sélection ont été mobilisés au cégep! Pour ce qui est des autres corps d’emploi, comme les professionnels ou encore le personnel de soutien, l’établissement recrute à l’année, selon les besoins. Sur le site Internet apparaissent toutes les offres d’emplois en vigueur.

Une cafétéria au design vraiment spectaculaire agrémente le quotidien des étudiants et du personnel (photo CMV).

Tous régis par des conventions collectives, les postes au sein du cégep proposent plusieurs avantages. Plus que jamais, la sécurité d’emploi devient cruciale pour les chercheurs d’emplois, et c’est ce qu’offrent les permanences du cégep. « Dans le contexte de la COVID-19, en mars dernier, tous les employés ont gardé leur emploi et leur salaire. Aucune coupure ne fut nécessaire », mentionne Marika Gauthier. Ensuite, cette dernière ainsi que Stéphanie Poissant, directrice des ressources humaines et secrétaire générale du cégep, mettent l’emphase sur l’environnement de travail que l’on retrouve sur le campus, autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. En plus de s’étendre sur un secteur boisé, à proximité du ruisseau et de divers sentiers, le Cégep Marie-Victorin a été bichonné depuis sa construction, il y a un demi-siècle.

La cafétéria fraîchement revampée en 2019 propose des menus diversifiés et l’impressionnante bibliothèque baignée de lumière attire autant les étudiants que les membres du personnel à la recherche de quiétude. Un centre sportif, l’un des plus grands dans l’est, une piscine intérieure entièrement rénovée, un stade intérieur certifié deux étoiles par la FIFA et un terrain de soccer synthétique s’intègrent aussi aux installations du cégep. Autant les étudiants que le personnel peuvent en profiter. « On offre aussi un programme de santé globale pour le personnel », explique Stéphanie Poissant. « Différentes activités se déroulent à l’année, et pas seulement à l’accueil, à Noël ou encore pour la reconnaissance des années d’ancienneté. On propose une gamme de formations et d’activités pour tout le personnel afin de maintenir l’engagement. » Il y a également sur place une salle de spectacle normalement très active ainsi qu’un endroit pour suivre des cours de musique. Et le statut d’employé donne un accès aux billets de spectacle ainsi qu’à un rabais substantiel pour accéder aux installations sportives, quelles qu’elles soient.

Partie de la bibliothèque du Cégep Marie-Victorin (photo : CMV).

Milieu de travail, milieu de vie

La conciliation travail-famille demeure aussi importante pour cet employeur. Un centre de la petite enfance avec 50 places réservées exclusivement aux enfants du personnel et des étudiants se trouve à même le campus. Si la formule sera à revoir après la pandémie, le cégep avait déjà donné la possibilité au personnel professionnel de faire du télétravail un certain nombre de journées par année et analyse la possibilité de continuer dans cette voie. Le personnel bénéficie d’une gamme complète d’assurances collectives, et d’un avantageux programme de vacances annuelles. Les congés de maladies non utilisés peuvent d’ailleurs être transformés en journées de vacances supplémentaires. Finalement, un régime de retraite à prestations déterminées, et ce, dès la première journée de travail, est mis à la disposition de l’employé. « Ce sont les meilleurs fonds de pension qui existent sur le marché, c’est vraiment ce qui se fait de mieux lorsqu’on devient retraité », précise Stéphanie Poissant.

Les installations sportives du cégep, incluant la piscine, sont aussi à la disposition des employés (photo CMV).

Nord, sud, est, ouest, les étudiants comme les membres du personnel proviennent d’un peu partout. Il n’y a peut-être pas de station de métro à proximité, mais plusieurs lignes d’autobus mènent au cégep, desservi aussi par de grands axes routiers, comme l’autoroute 25. « Le cégep travaille très fort avec la Société de transport de Montréal (STM) afin d’avoir, autant pour les employés que pour les étudiants, un service de transport intéressant », explique Stéphanie Poissant. La nouvelle gare du REM permettra justement au cégep de tirer son épingle du jeu. De plus, certifié depuis des années Cégep Vert du Québec de niveau Excellence, l’établissement s’est doté de plusieurs bornes pour voitures électriques. « Et on a été le premier collège l’automne dernier à inaugurer et installer des bornes de BIXI électriques. »

Actuellement à la recherche de chargés cours à la formation continue et d’enseignants à l’enseignement régulier, le Cégep Marie-Victorin représente sans contredit un employeur qui a beaucoup à offrir. « C’est une grande famille », résume Stéphanie Poissant. « C’est un milieu de vie et de travail très convivial, et très humaniste. Il y a beaucoup d’entraide, beaucoup d’engagement. » Parmi les nombreux cégeps de la grande région de Montréal, Marie-Victorin se distingue donc des autres, que ce soit à travers ses valeurs, sa mission ou tout simplement parce qu’il place toujours l’humain à l’avant-plan.


CLIQUEZ ICI POUR CONSULTER LA LISTE D’EMPLOIS DISPONIBLES

Cégep Marie-Victorin (campus principal)
7000, rue Marie-Victorin
Montréal (Qc) H1G 2J6
Tél. : 514 325-0150

https://www.collegemv.qc.ca/