Photo : OCPM

ASSOMPTION SUD–LONGUE-POINTE : DES ENTREPRISES MOBILISÉES AUTOUR D’ENJEUX COMMUNS

Mobilité durable : vers un premier plan de gestion des déplacements

En 2021, la Ville de Montréal, en collaboration avec PME MTL Centre-Est, l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve et la table de quartier Mercier-Ouest Quartier en Santé, a entamé une démarche de Plan de gestion des déplacements (PGD) dans le secteur Assomption Sud–Longue-Pointe. Le Centre de gestion des déplacements de l’Est de Montréal et Lanaudière (CGDEML) a été mandaté pour établir un diagnostic en mobilité durable et proposer un plan d’action pour ce secteur en pleine requalification.

Échelonnée sur deux ans, la démarche vise, dans un premier temps, à connaître les habitudes des travailleurs qui s’y déplacent quotidiennement et, dans un deuxième temps, à améliorer l’offre actuelle en mobilité durable pour les résidents, les employeurs et les travailleurs.

Après un premier appel à participation, près d’une dizaine d’organisations du secteur se sont réunies virtuellement lors d’une rencontre interentreprises. Cette rencontre a donné lieu à des échanges dynamiques qui ont permis d’identifier des enjeux communs en lien avec la mobilité et d’explorer des pistes de solutions.

Mobilité durable : facteur d’attractivité pour les entreprises

Parmi les grands employeurs, Décathlon, la SQDC, la SAQ, UAP, la Fabrique Arhoma, le 5600 Hochelaga (qui héberge plus d’une centaine d’entreprises), Les Produits de Plastique Age et l’Association des employeurs maritimes ont décidé de s’impliquer dans la démarche. En plus de fédérer des entreprises autour d’enjeux communs, cette première étape a permis de cerner les contraintes et les facteurs qui influencent l’utilisation de modes de transport autres que la voiture dans ce secteur où plus de 7 000 employés se déplacent quotidiennement [1] vers leur lieu de travail.

« Je suis enthousiaste de voir les entreprises du secteur mobilisées afin de prendre part aux aménagements qui favorisent l’accès aux transports actifs et collectifs. Le district de Maisonneuve-Longue-Pointe fait partie d’un maillage plutôt hétéroclite ; l’un des défis est de faciliter les connexions intermodales », soutient Alia Hassan-Cournol, conseillère de la Ville, district de Maisonneuve-Longue-Pointe.

Bien que la pandémie de COVID-19 ait provoqué des changements importants dans le fonctionnement et les habitudes de nombreuses entreprises, il existe plusieurs solutions d’écomobilité qui peuvent avoir un effet positif sur les entreprises en matière de recrutement et de rétention de main-d’œuvre, entre autres. Les données récoltées auprès des quelques 3 200 employés(e) qui sont actuellement invité(e)s à répondre à un sondage permettront au CGDEML de fournir un portrait juste de la mobilité durable.

« La requalification de ce secteur doit tenir compte d’une vision globale de développement et, afin de favoriser l’implantation de nouvelles entreprises, l’accessibilité et la mobilité sont des éléments clés à considérer dans la planification territoriale. En misant sur une meilleure répartition modale et la combinaison de transports actifs et collectifs, ce secteur sera assurément plus attractif pour les employeurs qui souhaiteraient s’y implanter. » – Jean François Lalonde, directeur général de PME MTL Centre-Est

Vers une meilleure accessibilité aux lieux d’emploi

La requalification du secteur Assomption Sud–Longue-Pointe s’inscrit dans la foulée de la Déclaration pour la revitalisation de l’Est de Montréal et fera l’objet d’importants investissements publics et privés dans les prochaines années. Des projets majeurs liés au transport y seront réalisés et de nouveaux générateurs de déplacements viendront s’y installer.

« Nous sommes ravis de participer, avec PME MTL Centre-Est et la Ville de Montréal, à cette démarche collaborative et mobilisatrice. Le diagnostic que posera le CGDEML sur l’état de la mobilité dans Assomption Sud–Longue-Pointe permettra d’identifier les besoins et de les faire remonter aux planificateurs », affirme Aline Berthe, directrice du CGDEML

À l’issue de la démarche, les entreprises participantes profiteront également d’un accompagnement par le CGDEML dans la mise en place d’actions concrètes en mobilité durable.

Avec les nombreuses initiatives et solutions offertes pour soutenir le transport actif et collectif, parions que peu à peu, la mobilité durable sera de plus en plus populaire et accessible à tous.

Votre entreprise est implantée dans le secteur Assomption Sud–Longue-Pointe et vous souhaitez prendre part à la démarche ? Faites part de votre intérêt afin de recevoir régulièrement de l’information en écrivant à Gabriella Tavernese : gtavernese@cgdeml.ca.

Pour avoir plus d’information , cliquez ici.